Archives du mot-clé Expérimental

Cinéma Passé Présent

Un petit chef d’oeuvre découvert grâce à un réseau social bien connu et dont les commentaires ont suscité chez moi une petite réflexion sur la présence du cinéma.

Tout écartillé par André Leduc, Office national du film du Canada, 1972, 5 min 54 s

« Court métrage expérimental sur une chanson de Robert Charlebois. Grâce à une technique d’animation image par image, le cinéaste André Leduc nous offre une œuvre psychédélique et étourdissante digne des années 1970. »

Indigne d’aujourd’hui ?

J’aime · Répondre · 2 · 
Écrire un commentaire…
« Wow! Quand je pense qu’il y en a qui croient avoir inventé le vidéo-clip chez Musiqueplus!  Merci d’avoir publié, c’est un de mes beaux souvenirs! »

« Je me souviens du XXe siècle, vous savez l’époque où les budgets nous permettaient d’expérimenter… »

Pourquoi tant de nostalgie ?

« c’était le bon temps » « à cette époque-là on pouvait faire ceci cela… » « du cinéma comme on n’en fait plus »

Les films sont là, présents. Ici et maintenant pour toujours.
Vus aujourd’hui tels qu’ils ont été vus autrefois. Vus tels qu’ils ont été filmés. C’est le présent qu ‘on filme.
Les films ont plusieurs « présences ». Présence du tournage, présence de la projection. Plusieurs vies, comme les chats. Et jamais morts.

Présence. Réal-ités. Modern-ités. Contemporan-ité ?
L’image, le son, la rue, les gens, les paroles, les couleurs, les habits, les chapeaux, les chevaux, les autos, les histoires … sont présents. Vivants.

La nostalgie les prive du présent. Les enterre. On les oublie.

Regarder les films pour ce qu’ils sont, pas pour ce qu’ils ont été.